Mon voyage en Guinée équatoriale

voyage-guinee-equatoriale
Par défaut

La Guinée Équatoriale est un pays qui est quasiment inconnu sur le plan touristique. Du coup, j’ai fait un voyage à la découverte de cette destination, alors que j’hésitais avec ce pays.

Localisation de la Guinée Équatoriale

Ce pays anonyme fait partie comme son nom l’indique de la ceinture équatoriale de l’Afrique. D’un point de vue géographique, la Guinée Équatoriale a la particularité de ne pas se trouver à côté des deux autres Guinées qui sont la Guinée et la Guinée Bissau. C’est un petit pays de seulement 28.051 km² qui se réparti en deux zones bien distinctes. Tout d’abord, une région continentale qui est le Mbini qui est presque totalement recouverte par la forêt dense et une région insulaire située à 200 km au Nord-Ouest qui est l’île volcanique de Bioko qui abrite la capitale du pays Malabo. Les deux régions sont totalement différentes l’une de l’autre, la seule ressemblance étant le climat équatorial, un climat très humide avec des pluies diluviennes une bonne partie de  l’année et des températures toujours très élevées.

Sur le plan démographique, la Guinée équatoriale compte à peu près 700 000 habitants répartis principalement entre deux ethnies, les Fangs sur le continent et les Bubis sur l’île. La Guinée Équatoriale est l’un des plus grands producteurs de pétrole en Afrique mais sur le plan touristique, c’est une destination très peu développée. C’est pays qui ne se visite pas facilement, car c’est une dictature où les visas sont difficiles à obtenir, les permis de circuler sont régulièrement contrôlés et la corruption est omniprésente. A cela, il faut ajouter une infrastructure délabrée ou inexistante et une zone propice aux maladies tropicales comme la fièvre jaune ou le paludisme.

guinee-equatoriale-voyage

Attractions du pays

L’attrait principal du pays c’est bien sûr la faune et la flore. La forêt équatoriale recouvre une grande partie du pays et c’est l’une des forêts les plus sauvages du monde. Son accès est très difficile voire impossible avec de nombreuses zones inexplorées. Le climat et la densité de la nature empêchent parfois de progresser dans la forêt. Toutefois, le site le plus accessible est le parc national de Monte Allen à environ 2heures de piste depuis le littoral et la ville de Bata. Ce parc national recouvre une portion de forêt dense humide et abrite de nombreux animaux comme les éléphants, des crocodiles, des oiseaux et des chimpanzés, des gorilles de plaines : deux des espèces les plus rares et menacées du monde. Sur la côte de la région continentale du pays se trouve donc la ville principale de Bata qui est également la plus grande ville de la Guinée Équatoriale, avec 250 000 habitants. C’est un passage obligé car il n’y a que dans cette ville que les voyageurs peuvent récupérer les indispensables permis qui permettent de circuler dans le reste de la région. Bata est une ancienne ville coloniale principalement intéressante pour ses plages. Si la ville est aujourd’hui en plein développement, elle a longtemps était très isolée. D’autres plages magnifiques se trouvent au Sud de l’île de Corsico.

La Guinée Équatoriale est un pays qui vie pour et par le pétrole, qui est rongé par une forêt sans cesse noyée sous des pluies torrentielles et où le tourisme se confond avec l’aventure.