Comment faire de l’huile d’olive à la maison

Comment faire de l’huile d’olive à la maison

L’huile d’olive est la matière grasse issue des fruits de l’olivier que l’on connait habituellement « les olives ». Il s’agit d’un ingrédient essentiel de la cuisine méditerranéenne tout en apportant de nombreux effets bénéfiques sur la santé si l’on ne parle que ses bienfaits anti-cholestérol et antiâge. Pour l’extraire, il est nécessaire de triturer les fruits dans un moulin à huile. A ce titre, il est possible de le faire tout simplement à la maison.

Les points essentiels à savoir pour faire de l’huile d’olive à la maison

L’huile d’olive, dénommée également « l’or jaune » permet d’offrir du soleil et plein de vitamines aussi bien dans les assiettes comme dans la santé en entier : cheveux, visage voire corps en entier. Il est à noter que parmi les différents types d’huile, celle extraite avec des olives coûte assez onéreuse. Ainsi, plutôt que d’en acheter chez les distributeurs, mieux vaut la fabriquer nous-même. Les huiles d’olive fait maison peuvent être même aussi meilleures que celles commercialisées en grandes surfaces. Le processus se fait en quelques étapes allant de la cueillette à la pression à froid, en passant par l’écrasement et le pétrissage. Pour avoir une huile de bonne qualité, il est préférable de bien suivre chaque phase de fabrication.

Afin d’extraire de l’huile d’olive, il vous faut bien évidemment les fruits. La base de sa fabrication, c’est la cueillette. Dans cette étape, la méthode a déjà existé depuis des millénaires et reste encore applicable jusqu’en ce moment. Il faut cueillir les olives au moment opportun, dont chaque année à partir de mi-novembre. Tout se réalise à la main avec attention et en tout précaution. Plus les olives sont vieilles, plus elles octroient plus de liquide. Puis, les grappes sont pesées.

huile-dolive-maison

Les différentes phases de fabrication

Pour avoir un litre d’huile d’olive, il faut 6 kilos de fruits à peu près. Même la méthode ancestrale consistant à utiliser une meule ou une presse semble un peu vieux jeu en ce moment, elle est encore très adoptée. Cependant, écraser les fruits soi-même est très difficile, voire impossible, mieux vaut les emmener au moulin correspondant. Une fois broyées, les olives sont transformées en une sorte de pâte que vous allez étaler sur des tapis. Puis, ces derniers sont amoncelés dans une pression afin d’extraire les huiles. Il est préférable de récupérer ces liquides dans un récipient. L’huile flotte en surface, vu sa densité assez légère, et l’eau se positionne au fond de cette cuve. Le processus peut être répété autant de fois que vous en avez besoin. Il suffit juste d’enlever les noyaux ainsi que les peaux des olives restés sur les tapis avant d’en étendre à nouveau une pâte. Ce procédé archaïque permet d’offrir une huile au goût très sucrée dotée d’une acidité assez relevée.

Comme les fruits plus vieux sont plus généreux en huile, afin de bénéficier d’un produit de meilleure qualité, il vaut mieux aussi les laisser maturer avant d’entamer les différents processus de fabrication artisanale. Les olives sont devenues plus noires avant d’être soumises dans la meule à granit du moulin.

Plusieurs méthodes peuvent se servir pour produire une huile d’olive à la maison, et à chacune ses avantages.